Votre page 1
Votre page 1
Votre page 2
Votre page 3
Votre page 4
Votre page 5
Votre page 6
Votre page 7
Votre page 8
Je suis tombé amoureux de cet oiseau, en le chassant! Paradoxal non?
Je l'ai courtisé pendant plus de vingt ans, et au bout de tout ce temps je me suis demandé comment faire pour le conserver VIVANT?
Oh, j'ai rêvé le dessin, mais ...j'ai vite abandonné. Alors je me suis demandé quelle matière pourrait continuer à faire vivre la sublime reine ?
LE BOIS! L'endroit ou je la trouve lors de sa migration du nord, me fournira l'objet!
Chez nous en FINISTERE, au bout du monde, il ne manque pas.
Le pommier, le noyer, le chêne, le tilleul,le châtaigner, le merisier, l'orme, le charme, et surtout (pour moi) l'if.
Ce bois très veiné prend (une fois travaillé), en vieillissant, une teinte qui peut varier du rosé au marron, en passant par le brun foncé... Très capricieux à sculpter ,car ayant un fil tourmenté, il se laisse poncer très finement, permettant de mettre le sujet en valeur. L'if que je travaille actuellement est vieux de plusieurs centaines d'années, mais malheureusement il devient difficile à trouver.
Aujourd'hui je m'essaye aussi à retranscrire les chiens sans qui la quête de l'oiseau ne serait rien.Mon voeux pieux est de transmettre un peu de cet amour que je porte à notre MORDOREE!
Toutes les pièces représentées sont des sculptures uniques et artisanales, elles sont huilées et cirées, ou peintes...

jeanrenefloch
16/07/2005